La Sézanite aigue






Hello, 

Aujourd'hui je viens pour vous parler de quelque chose de grave : la Sézanite aigue.*
J'ai lu pour la première fois ce terme dans ce post de Pauline Privez, en 2017. Je crois que c'est même comme ça que j'ai connu la marque et à l'époque cela m'avait fait sourire et m'avait marqué car depuis, dès que l'on parle de Sézane, ce terme me revient en tête. (* La sézanite étant définie comme une maladie incurable et épidémique dont les symptômes s’expriment de manière simple : un shopping compulsif et irrépressible chez Sézane.) 

Je n'avais jamais pris le temps de m'intéresser en détail à leurs collections car les prix sont assez élevés et même si les pièces sont plus abordables que des The Kooples, Claudie Pierlot & co, cela reste quand même un sacré budget que je n'étais pas prête à mettre. 
Je parle au passé car depuis début 2020, j'essaie de mieux consommer (ce qui n'est pas franchement une réussite depuis mars...) et en découvrant le blog d'Anne , qui parle souvent de Sézane comme l'une de ses marques chouchous, j'ai eu envie de m'y intéresser. 



Pendant plusieurs semaines, j'ai gardé la chemise Florence en version marine avec des pois blancs dans mes favoris et le slim parfait 7/8ème. Puis, la veste Mike s'est ajouté à ma wishlist et la chemise Florence a disparu du site. Je me suis dit que j'aurai du la commander... 

Et samedi après-midi je me suis rendue compte qu'elle était de retour ! 

Ni une ni deux elle était dans mon panier ! Et mon amoureux m'ayant dit il y a quelques jours qu'il m'offrait la veste (je l'ai bassiné avec ça...) alors hop on ajoute aussi. 


     


Seconde crise de Sézanite hier, dimanche 20 mars à 9h30. Je me suis connecte sur le site pour voir les nouveautés et ce magnifique T-shirt zèbre André me tape littéralement dans l'oeil. Il était évidemment déjà en rupture de stock mais j'ai réussi à l'avoir plus tard dans la journée. 

Ce n'est pas très raisonnable mais qu'est ce que ça fait plaisir ! 
Et comme je suis vraiment à un stade avancé de la maladie, j'ai déjà une wishlist longue comme le pied que je vous mets en image... au cas où :)


























OOTD #2 : dressed to go nowhere


Aujourd'hui, malgré le confinement et le fait que je ne sorte pas, j'ai eu envie de m'habiller avec une jolie robe. Cette robe c'est toute une histoire ! Il y a de ça quelques semaines, nous sommes allés avec mon chéri au centre commercial Créteil Soleil. En passant chez Pull & Bear, j'ai eu un coup de coeur pour une robe à motif qui n'était pas sans me rappeler la collection The Kooples de l'année dernière qui m'avait littéralement tapé dans l'oeil. Elle était soldée à -50% et revenait à 14,95€ alors je l'ai embarquée directement. 

On parle de cette beauté ! Malheureusement plus dispo sur le site

Le soir en regardant sur internet pour trouver la photo du site (j'aime bien faire ça quand j'achète quelque chose, je sauvegarde la photo comme ça je sais ce que j'ai acheté chaque mois, cherchez pas...Mais comme ça vous avez la photo ci-dessus ;), je me rends compte qu'elle existe dans une autre couleur et là, coup de foudre de folie mais évidemment, pas disponible en France.
Ni une ni deux je retourne Vinted, RIEN, NADA. La mort dans l'âme, je me dis que je finirai bien l'avoir un jour. Et quelques jours plus tard, en trainant sur Pull&Bear, elle était LÀ. LA robe, dans les nouveautés
(voilà pourquoi je ne l'ai pas trouvée sur Vinted, elle n'était pas encore sorti en France haha). Nous étions le 22 mars, le confinement venait de commencer et la livraison était incertaine, surtout que nous déménagions dans la foulée mais j'ai tenté quand même en prenant l'option livraison express. Je pense clairement avoir été la personne l'a plus enthousiaste quand le livreur m'a donné mon paquet ! (en respectant la distance de sécurité of course). 

Cette robe, j'ai beaucoup trop hâte de lui faire prendre l'air mais en attendant, quel plaisir de pouvoir la porter !

 




Ceinture boucle en relief  (plus dispo)– Mango Outlet
Collier _ Vintage
Derbies à perles  – Galeries Lafayette
Sac  _ Michael Kors





OOTD #1

Dans ma nouvelle pièce, ce qui est génial c'est que je peux désormais prendre mes looks en photo avec mon miroir. J'attends impatiemment de pouvoir m'en acheter un plus grand mais en attendant celui-ci fera l'affaire. Je vais ainsi pouvoir garder mes looks en photo, comme un journal de bord de mode. 




Pour ce premier look, j'ai mis une chemise en soie The Kooples achetée récemment pendant la vente outlet qui a eu lieu début mars. Les réductions allaient jusqu'à -70% et il y avait -10% supplémentaires. C'était une aubaine car même si j'aime beaucoup les marques The Kooples et Claudie Pierlot, je n'ai jamais acheté une seule pièce plein pot. Je trouve que la qualité ne justifie pas le prix et même si les pièces sont hyper désirables, c'est vraiment trop cher. Donc j'attends les ventes outlet pour craquer !
Cette chemise est parfaite avec le printemps qui arrive, son aspect légèrement transparent, ses jolis motifs et ses volants m'ont littéralement fait craquer 





Chemise en soie  – The Kooples 
Derbies à perles  – Galeries Lafayette
Sac  _ Michael Kors



DESK & DRESSING

Je vous disais donc que j'avais déménagé. Et c'est un rêve qui se réalise car qui dit maison dit plus de place et qui dit plus de place dit dresssiiiiiiiing !!!
Ça faisait tellement longtemps que j'avais envie de me faire mon petit espace perso pour travailler, me détendre mais aussi prendre mes looks en photo. Allez, je vous fais visiter, je suis beaucoup trop contente pour garder ça pour moi, il faut que je le partage. 




Tout d'abord mon bureau. Ça fait des années que j'ai ce meuble, enfin je l'ai racheté quand nous avons emménagé dans notre appartement en février 2019 et j'en suis toujours autant satisfaite. Il s'agit du modèle TANGGA 2 de chez BUT. (en promo en ce moment) 
Je trouve le rapport qualité prix top, il permet d'avoir un espace pour travailler et mettre de la déco (ou des livres) en hauteur. 


À côté du bureau, un miroir (en attendant que les magasins rouvrent et que je puisse en acheter un plus grand), un tabouret pilou pour le côté cosy et un portant Mulig, que tout le monde connaît. Là encore on est vraiment sur un rapport qualité/prix/design imbattable, merci le suédois ! (sérieusement, 9,99€ je n'en reviens toujours pas ! ) Cet espace va encore évoluer mais à une semaine tout pile du déménagement, j'en suis déjà fort satisfaite ma foi :) 

Même si on ne sait pas encore quand sera le déconfinement, je prépare la reprise ! 

© Sand&Style - 2019 | Tous droits réservés.

-->